RÉSEAU INTÉGRATION ET ÉGALITÉ DES CHANCES NETZWERK INTEGRATION UND CHANCENGLEICHHEIT

RÉSEAU INTÉGRATION ET ÉGALITÉ DES CHANCES NETZWERK INTEGRATION UND CHANCENGLEICHHEIT


Régions


Région
Paris

Politique
Capitale ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomique, financi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬re et culturelle, Paris demeure la capitale politique et administrative, en d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦pit de la d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦centralisation en 1982.
Le Maire de Paris (Actuellement Bertrand Delanoë (PS), ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lu le 25 mars 2001) est assist¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ par une ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦quipe compos¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e de 40 collaborateurs, ainsi que de 33 adjoints, dont Kh¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦didja Bourcart charg¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e de l'int¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gration et des ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trangers non-communautaires. Organe essentiel de la vie municipale, le Conseil de Paris se r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦unit en r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬gle g¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦n¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rale, une fois par mois. Il est comp¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tent pour r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gler, par ses d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lib¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rations, ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ la fois les affaires de la commune et celles du d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦partement. Il si¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬ge donc tantôt en formation de Conseil municipal, tantôt en formation de Conseil g¡¡¡¡¡¡ì¬ ¬¦n¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ral ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tant donn¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ que le territoire de Paris se divise en deux collectivit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s distinctes, la Commune de Paris et le D¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦partement de Paris. Il s'ensuit que sur ce territoire s'exercent d'autres comp¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tences que celle du Maire de Paris While choosing for 2013, we need to keep certain things in our mind. : celles du Pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦fet de Paris et de la R¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion Ile-de France, repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sentant nomm¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ par le Gouvernement ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ laquelle il faut ajouter celle du Pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦fet de Police. Tous les projets propos¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s par le Maire et son ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦quipe doivent ¡¡¡¡¡¡ì¬¬ºtre valid¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s par le Conseil de Paris. Ses 163 conseillers votent plusieurs centaines de  d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lib¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rations et le budget de l'ann¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e municipale ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ venir .
Quelle:



Économie
Premi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬re destination touristique mondiale, la capitale française attire aussi de nombreuses entreprises, compte tenu de la qualit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ des infrastructures de transport national et international, des t¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦l¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦communications, de la main-d'oeuvre qualifi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e ainsi que de l'accessibilit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ aux march¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s, aux consommateurs et aux clients. Le dynamisme ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomique ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ Paris est marqu¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ par une progression significative dans les secteurs des Banques, de l'Automobile et a¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ronautique ainsi que de l'Energie et des services collectifs.
L'industrie devient cependant nettement sous-repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sent¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e dans l'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦conomie de Paris. Avec 81 000 salari¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s en 2003, l'industrie ne repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sente plus que 5,3 % des effectifs parisiens, soit le taux le plus bas de la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion. L'externalisation de certaines tâches et le recours croissant ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ l'int¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rim ont entraîn¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ un mouvement d'emplois vers les activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s de services aux entreprises, ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ Paris tout comme dans l'ensemble de la France. Le nombre ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦lev¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ d'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tablissements ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ vocation tertiaire et de si¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬ges sociaux de grands groupes est devenue ainsi l'une des caract¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ristiques de l'industrie parisienne. En 2005, environ 185 000 ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tablissements de services ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦taient comptabilis¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ Paris, ce qui repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sente pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s des deux tiers du nombre total d'entreprises parisiennes. Ce secteur d'activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ employait pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s de 950 000 personnes en 2005. Paris rassemble ainsi 40% des emplois franciliens de ce secteur.

Le profil de l'industrie parisienne est marqu¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦, avant tout, par une sur-repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sentation des industries de biens de consommation : 81 % des salari¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s y travaillent en 2003 contre 35 % dans l'ensemble de la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion. Deux activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s, en particulier, se distinguent comme les deux grandes sp¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cialisations industrielles du d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦partement : l'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦dition-imprimerie-reproduction (43 % des emplois industriels) et l'habillement-cuir (18 %). Paris repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sente respectivement 47 % et 58 % des effectifs r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gionaux de ces secteurs, des parts qui tendent toutefois ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ se r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦duire.

Il est important aussi de signaler que Paris accueille le plus vaste tissu français d'entreprises sp¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦cialis¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦es dans les technologies de la communication et de l'information (TIC), secteur ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ nouveau en expansion en 2004-2005. Ces entreprises repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sentent plus de 4 % des 1,5 millions d'emplois salari¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s parisiens, en particulier dans les activit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s de conseil en syst¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬mes informatiques et r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦alisation de logiciels.

Paris d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦tient aussi un important potentiel de recherche. Elle abrite en effet depuis longtemps un grand nombre d'universit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s, de grandes ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦coles et de laboratoires dans toutes les disciplines. La recherche publique conserve un poids tr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬s important avec plus de 20 000 salari¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s, soit un peu plus du tiers du potentiel de la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion, et avec des organismes tels que le CNRS, le CNES, l'INRA et l'Institut Pasteur. Quant au potentiel de la recherche et d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦veloppement priv¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦, il reste en revanche limit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ 5 % de celui de la r¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gion.

Paris est en effet une grande ville attractive grâce ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ sa proximit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de pouvoir, sa main-d'oeuvre bien form¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦e, son important march¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de consommation, ses centres de recherche. Ces atouts ont permis le d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦veloppement d'usines de haut niveau et attire de nombreux groupes de dimension internationale. Mais une grande ville a aussi ses inconv¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦nients : le manque de place, le prix des terrains, les difficult¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s de circulation, les mesures anti-pollutions ont provoqu¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de nombreux d¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦parts vers la p¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦riph¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦rie ou la province. While choosing for 2013, we need to keep certain things in our mind.

Social
Les in¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦galit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s sociales et urbaines se concentrent principalement dans les quartiers soutenus par la « Politique de la ville » ¡¡¡¡¡¡ì¬¬´ vivent 350 000 habitants. Il appartient ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ la Politique de la ville de promouvoir la coh¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sion, le dialogue des cultures et la qualit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de vie entre les français et les ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trangers, qui repr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦sentent 14,5% de la population de la capitale française. Sur les 306 000 ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trangers qui se trouvent ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ Paris, 70% sont ressortissants de pays non communautaires. Bien qu'il y ait moins de chômage et de pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦carit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ Paris, que le reste du territoire national pour les ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trangers, face ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ l'emploi ils sont moins favoris¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s que les autres parisiens. En effet, en dehors du niveau de formation initiale, il est frappant de constater qu'¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ niveau de diplôme ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦gal, les ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trangers et particuli¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬rement ceux issus de pays n'appartenant pas ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ l'Union Europ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦enne, acc¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¡ì¬¬dent moins souvent ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¡¡¡¡¡¨¬¬¡¡¡¡¨¬¬ des emplois qualifi¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s que leurs homologues français. Cela va dans le m¡¡¡¡¡¡ì¬¬ºme sens en ce qui concerne la pr¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦carit¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de l'emploi (23% pour les ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trangers non communautaires, 15% pour les Français de naissance) et le chômage (respectivement 25% et 10%). Ces difficult¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦s touchent surtout les jeunes ¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦trangers acc¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦dant au march¡¡¡¡¡¡ì¬¬¦ de l'emploi.

La question du logement des person 



Inscription à la newsletter